Site web officiel de La Possession

La Possession, ville internationale et de coopération

mardi 13 janvier 2015 par adminpos


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail

La Ville de la Possession est engagée depuis plus de 30 ans dans des actions de coopération décentralisée. Elle est la ville pionnière de La Réunion à développer des actions de coopération avec des villes de l’océan Indien comme Port Louis (depuis 1979), Antanifotsy à Madagascar (1995), Foshan en Chine (1997), Barakani aux Comores (2004) puis récemment en octobre 2014, la capitale des Seychelles, Victoria.

Le choix de ces villes, toutes situées dans des pays qui ont contribué au peuplement de La Réunion, est porté par des motivations humanistes fortes dont l’objectif est de permettre à chaque Possessionnais de se définir à travers ses origines multiples.

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont :

- La priorité à l’engagement des jeunes de la Ville à l’international  : mobilité d’excellence vers la zone ; l’insertion sociale et professionnelle de la jeunesse, les échanges scolaires.

- L’ouverture vers les villes dynamiques des pays émergents qui nous entourent et qui représentent une chance, vu notre position géographie pour des relais de croissance à l’export, une mobilité d’excellence pour nos jeunes formés et de nouveaux marchés touristiques pour La Réunion, notamment l’Afrique, la Chine, l’Inde, la Russie.

La Ville souhaite donc faire participer le maximum de citoyens surtout les plus jeunes à cette coopération. Une ouverture vers l’océan Indien considérée comme prioritaire et stratégique pour mieux insérer l’île dans son environnement régional, une insertion jugée insuffisante vue les potentialités des relais de croissance pour les acteurs économiques et la création d’emplois pour les Réunionnais.

Avec Port Louis : échanges des jeunes sportifs et renouvellement des liens historiques

Souhaitant privilégier la mobilité des jeunes et l’échange d’expériences, un programme conjoint a été réalisé en aout/septembre 2014 avec la Municipalité de Port Louis, villes pionnière avec qui nous entretenons des liens depuis 1979.

La première phase a vu le déplacement en aout dernier d’une délégation de la Possession avec une délégation de 24 jeunes footballeurs possessionnais de différents quartiers de la Ville pour disputer le Trophée Internationale de Port-Louis. Cette action a vu la mobilisation des équipes de quartier qui ont impliqués les parents dans le montage du projet. La Ville a assuré l’accompagnement de ces jeunes en faisant l’interface avec les services de la Ville de Port Louis.

Dans la continuité de cet échange, La Possession a accueilli en septembre l’équipe gagnante de Port Louis pour un match amical. Durant cette visite, le renouvellement de la Convention de Coopération entre la Ville de la Possession et la Ville de Port Louis a été acté par les deux Villes.

Avec Antanifosty, région du Vakinankaratra (Province de Antananarivo, Madagascar) : coopération et insertion sociale

La Ville poursuit avec Antanifosty une opération intégrée de réhabilitation d’infrastructures communales de cette Ville Rurale de la région du Vakinankaratra dans la Province de Antananarive (Centre). Après le soutien du TCO, du Conseil Général et de la Ville de la Possession, l’opérateur ONG TRANSMAD, qui a encadré ses échanges a livré une partie des travaux au Maire de Antanifosty en septembre 2014.

La seconde partie du projet démarrera en février 2015 avec la participation de 6 jeunes de ma Ville qui bénéficieront d’une expérience internationale de formation et d’insertion dans la réhabilitation d’infrastructures de la commune partenaire.

La 3e partie concernera l’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement avec également un chantier d’insertion faisant intervenir des jeunes de la Ville.

Présentation du porteur de projet choisi par la Possession :

Trans-Mad est une association de type loi 1901 reconnue qui intervient dans la mise en œuvre de projets de développement depuis 17 ans à Madagascar où elle dispose d’une antenne (Tananarive) Ses domaines d’intervention sont la solidarité internationale et le développement culturel local. Elle pour vocation d’aider à la mise en place d’infrastructures publiques, de favoriser l’accès à l’eau potable, de venir en appui aux filières littorales, d’ intervenir en matière d’éducation au développement et d’accompagner le portage de projets dans le cadre de la coopération décentralisée. En bref, cette association constitue un porteur de projet fiable disposant de moyens financiers et techniques consolidés.

Il est à noter que cette ONG est reconnue par les autorités malgaches et disposent d’un bureau de représentation dans la capitale malgache. Tirant les leçons des expériences passées, on peut dire qu’il est essentiel que l’opérateur choisi soit présent sur les deux territoires.

Le projet redéfini, qui fait suite à une demande de la Commune d’Antanifoty et du Ministère de l’eau de Madagascar, maitres d’ouvrage, vise à mettre en œuvre deux chantiers d’adduction en eau potable dans les quartiers respectifs de Mahalavolona et Antanambao, où les infrastructures sont existantes mais en très mauvais état.

Ce qui peut engendrer de graves problèmes sanitaires. L’objectif de cette action est donc la mise aux normes de ces réseaux d’eau, et d’améliorer également l’accès à l’assainissement au plus grand nombre.

Ce projet intègre la réalisation du chantier d’insertion qui mobilisera 6 CUI pour une durée de 6 mois en vue :

- D’une part de réhabiliter des équipements collectifs (rénovation/extension de la boucherie » ; réfection du podium des fêtes, réhabilitation d’une bibliothèque). Pour mémoire, du fait du déblocage de l’aide financière du TCO, les travaux de gros œuvre relatifs à la boucherie ont été engagés.

- D’autre part de contribuer aux travaux d’adduction en eau potable.

Ce chantier d’insertion, dans une version plus étoffée en terme d’interventions, a pour vocation ,d’une part, à inscrire des jeunes réunionnais dans une démarche pertinente d’insertion professionnelle et de favoriser, d’autre part, des échanges personnels et de savoir-faire entre jeunes malgaches et réunionnais.

Une attention particulière est portée à l’ancrage, à l’appropriation du projet par la population locale ; ce qui se traduit notamment par la réalisation de travaux à haute intensité de main d’œuvre par les jeunes malgaches.

Ce projet global, intégrant le chantier d’insertion, à été chiffré à 351 200 €uros.

Les différents partenaires financiers sur cette opération sont :

- Commune de la Possession : 10 000€ (chantier d’insertion) + contribution financière (1% Loi Oudin/Santini) pour la réalisation des travaux d’adduction en eau potable.

- Le TCO : 10 000€ (chantier d’insertion)

- L’AFD Madagascar au titre de l’appui aux ONG (contribution rendue possible par l’accord cadre CG/AFD du 21/08/13) pour la réalisation des travaux d’adduction.

- La commune d’Antanifosty apporte une contribution à travers la mise à disposition de personnel et l’apport de matériaux.

Les nouveaux échanges programmés avec les grandes villes de l’océan Indien :

Souhaitant orienter sa coopération vers d’autres potentiels notamment en participant au renforcement de l’attractivité économique et touristique de la Ville et de La Réunion, la politique de coopération internationale de la Possession s’oriente vers les grandes villes de l’océan Indien, à Mayotte, Seychelles et l’Afrique du Sud.

Mme le Maire, Vanessa Miranville et M. le Ministre du Tourisme et de la Culture des Seychelles, Alain Saint-Ange – oct 2014

Accords avec la Ville de Victoria, capitale des Seychelles :

une Convention de Coopération a été signée en octobre 2014 avec les axes de coopération suivants :

Axe touristique : La formation et l’insertion professionnelle des jeunes au tourisme

Suite aux échanges avec le Ministre du Tourisme et l’Académie du Tourisme, la Ville

Axe sportif : Assistance de la Possession au développement d’une compétition internationale de trail aux Seychelles

Axe environnementale : Développement d’un projet de tri sélectif avec la société Cycléa

Mme le Maire plantant un arbre endémique au Jardin Botanique National des Seychelles

Les Maires de La Possession et de Victoria entourés des enfants des quartiers de La Possession aux Seychelles

Avec la Ville de Mamoudzou (Chef Lieu de Mayotte) les Exécutifs des deux collectivités ont validé au sein de leur conseils municipaux respectifs la signature prochaine d’une Coopération d’entente intercommunale.

Rencontre avec le Maire de Mamoudzou, M. Mohamed Majani, mai 2014

- Les échanges scolaires, culturels et sportifs ainsi que la valorisation de l’identité culturelle des deux îles : poursuivant l’objectif d’apporter une meilleure connaissance des cultures des peuples de nos deux villes. Lutter contre toutes formes de discrimination ou de racisme dont sont victimes beaucoup d’habitants d’origine mahoraise et comorienne à La Réunion.

- Protection de la biodiversité et la promotion du développent durable : développement de programmes conjoints. Pour information : Le lagon mahorais est l’un des plus grands lagons au monde (le 3e) : 1550 km² . Il abrite trois milieux exceptionnels, les mangroves, les récifs coralliens et les herbiers. Les scientifiques y ont identifié 43 espèces d’oiseaux, 22 espèces de mammifères marins dont 18 espèces de dauphins, trois espèces de baleines à fanon dont la baleine à bosse et une espèce de sirénien (le dugong), deux espèces de tortues, 39 espèces de raies et requins, 760 espèces de poissons, 300 espèces de coraux et 127 espèces d’hydraires. Des programmes communs sont à rechercher pour participer à cette protection.

- Le développement de la Coopération Internationale décentralisée :

La ville de Mamoudzou est intéressée à devenir partenaire de la Possession dans ses échanges internationaux en raison de l’expérience acquise et reconnue en matière de coopération internationale avec les pays de l’océan Indien. Des échanges d’expertise, de formation et d’accompagnement pourraient être envisagés pour permettre à la Ville de mieux s’insérer dans son environnement géopolitique et avec ses voisins, notamment les Comores, Madagascar, le Mozambique ou la Tanzanie.

Avec Pietermarizburg, Afrique du Sud : négociations en cours entre la Ville et la capitale de la Province du Kwazulu-Natal, Pietermarizburg avec le soutien de l’Ambassade de France en Afrique du Sud et l’Alliance Française de Durban et de Pietermarizburg.

L’Afrique du Sud représente un fort potentiel de coopération gagnant-gagnant sous estimé à La Réunion :

- Puissance africaine et mondiale anglophone à 3h30 de vol de La Réunion - Potentiel de clientèle touristique pour La Réunion(150 000 touristes sud africains annuel à Maurice, - de 1000 à La Réunion)

Axes envisagés : échanges scolaires et culturels formation et insertion professionnelle (appui au développement de la langue française ; volontariat de service civique à l’international. A noter que deux Possessionnaises sont déjà en poste à l’Alliance Française de Durban avec le dispositif d’insertion à l’international du Conseil Général.

Réunion de travail avec Mme l’Ambassadeur de France en Afrique du Sud, Mme Elisabeth Barbier – Juin 2014

Mission Coopération Internationale
Direction de l’Epanouissement du Citoyen
Ville de La Possession
Tél : 0262 226 227
Emai : crocheland ville-lapossession.fr


{0}


Accueil du site | Contact | Infos légales | Plan du site |
Syndication : Suivre la vie du site Site  Suivre la vie du site Coopération Décentralisée   ?

test